Bruxelles va se pencher sur le cas du zemmouriste Vincent Uher

Réservé aux abonnés

Par Anne Rovan

Publié , Mis à jour

La Commission européenne. VanderWolf Images / stock.adobe.com

Ce haut fonctionnaire, détaché par Bercy à la Commission européenne, préside aussi l’Association de financement du parti d’Eric Zemmour.

Correspondante à Bruxelles

Un soutien actif d’Eric Zemmour, chargé du financement du parti candidat à la présidentielle, et occupant par ailleurs les fonctions d’expert détaché à la Commission européenne. Voilà une situation peu banale. C’est celle de Vincent Uher. Cet énarque, spécialiste des questions budgétaires et fiscales, a rejoint en septembre 2020 la puissante direction juridique de la Commission européenne, en tant qu’expert national détaché. Et il préside aussi depuis quelques semaines l’association de financement du parti d’Eric Zemmour.

À lire aussi«L’OPA» d’Éric Zemmour sur la twittosphère LR et RN

Plusieurs articles parus récemment, en France, mentionnaient son nom. Sans faire la moindre vague. À Bruxelles, en revanche, cette affaire fait grand bruit depuis la publication, mardi, par le site Politico d’un article consacré au sujet. Eric Zemmour est un opposant de l’UE. Sans aller jusqu’à vouloir un Frexit comme naguère Marine Le Pen, le candidat propose notamment de supprimer l’espace Schengen de libre circulation et de revenir aux contrôles…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous