Ces jeunes adultes que la pandémie a précipités dans la vie de couple

Réservé aux abonnés

«

Cette ‘‘contrainte’’, avec cette condensation du temps et de l’espace, a pu servir d’accélérateur», explique Caroline Kruse, conseillère conjugale et familiale. a/Peakstock – stock.adobe.com

TÉMOIGNAGES – Les restrictions liées à la pandémie auront eu un effet secondaire inattendu: la création de «turbo-couples», marqués par un engagement amoureux express.

«Grâce au confinement, on sait avec ma copine ce qu’on veut pour les 10-20 ans à venir», affirme en riant Matthieu, designer en entreprise. Après avoir échangé trois mois sur Twitter, les jeunes gens se sont finalement rencontrés durant l’été 2020. Coup de foudre: ils forment un couple le soir même. «Généralement, les gens se posent certaines questions au bout de trois ans de relation. Mais quand on ne voit pas la personne en face-à-face, cela arrive paradoxalement plus rapidement: il y a moins de pression», analyse le jeune homme.

À lire aussiMariage, pacs… Le retour en grâce de l’engagement

Couvre-feu, confinements successifs… Les restrictions liées à la pandémie auront eu un effet secondaire inattendu: la création de «turbo-couples», marqués par un engagement amoureux express. Comme Matthieu, ils sont plusieurs à en témoigner: sans ces conditions de vie inédites, ils n’auraient jamais pensé créer un lien profond aussi rapidement avec leur nouvelle rencontre.

Bâtir hâtivement un foyer

«Cette ‘‘contrainte’’, avec cette condensation du temps et de l’espace, a pu servir d’accélérateur

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 65% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous