Comment les alliés surveillent et renseignent le conflit au profit des troupes ukrainiennes

Réservé aux abonnés

Image satellite d’immeubles touchés par des frappes russes, mardi 22 mars, à Marioupol. -/AFP

ANALYSE – Au-delà du matériel militaire envoyé pour la guerre en Ukraine, les alliés prêtent main forte avec des moyens technologiques avancés.

Dans la longue liste des matériels fournis à l’Ukraine par les États-Unis pour se défendre contre l’invasion russe, la mention arrive parmi les dernières lignes: «Imagerie satellite et capacités d’analyse.» À côté des missiles antichars ou antiaériens, des munitions ou des moyens de protection, les alliés se sont aussi engagés sur un point clé pour permettre aux forces ukrainiennes de résister: partager du renseignement. Car pour faire face au rouleau compresseur russe, Kiev doit aussi compter sur la force de son commandement.

À lire aussiLes États-Unis amplifient leurs livraisons d’armes à l’Ukraine

«Nous traquons tous les mouvements russes depuis un an», explique un officier en poste au sein de l’Otan, en saluant l’effort des alliés pour renforcer leurs capacités de renseignement et les partager «y compris avec l’Ukraine». Durant le vaste exercice Zapad de l’armée russe, à l’automne dernier, les alliés avaient «déployé des moyens pour caractériser les forces russes», raconte une source militaire française.

Les capacités satellitaires de l’armée américaine

L’imagerie spatiale s’est imposée dans le conflit avec…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Comment les alliés surveillent et renseignent le conflit au profit des troupes ukrainiennes

S’ABONNER

S’abonner