Covid-19: Frédérique Vidal rassure les universités sur la tenue des partiels

Réservé aux abonnés

Par Victor Mérat

Publié , Mis à jour

À quatre jours de la rentrée et du début des partiels, la ministre de l’Enseignement supérieur, a enfin apporté des clarifications concernant le protocole sanitaire à l’université. Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

Présidents et syndicats d’étudiants ont, dans l’ensemble, bien accueilli les précisions de la ministre sur la tenue de ces examens.

Ils étaient plus de 1,6 million d’étudiants à attendre, dans le flou, la prise de parole de Frédérique Vidal. Et avec eux, le personnel d’établissement et les syndicats. À quatre jours de la rentrée et du début des partiels, la ministre de l’Enseignement supérieur, a enfin apporté des clarifications concernant le protocole sanitaire à l’université. «La décision a été prise de maintenir les examens en présentiel, a confirmé Frédérique Vidal, mercredi matin sur Franceinfo. Les établissements ont tout mis en place pour que tout se passe le mieux possible. L’objectif est de poursuivre en présentiel.» Les étudiants positifs au Covid-19 ou cas contacts «ne seront pas envoyés aux rattrapages» et des «sessions de substitution» seront mises en place par les universités. Ce sera du cas par cas: «Si un enseignant voit que la majorité de sa promotion est touchée, il peut repousser. C’est de la responsabilité pédagogique», a précisé la ministre. Cette clarification était très attendue, alors que de…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous

Covid-19: Frédérique Vidal rassure les universités sur la tenue des partiels

S’ABONNER

S’abonner