Covid-19 : les autotests sont-ils fiables ?

Réservé aux abonnés

Depuis le 12 avril, les autotests étaient vendus en pharmacie. LOREN ELLIOTT / REUTERS

FOCUS – À l’approche du réveillon de la Saint-Sylvestre, leur utilisation explose. Alors qu’ils seront disponibles en supermarchés, sont-ils efficaces ou faut-il leur préférer les tests antigéniques et PCR ?

Les téléphones chauffent avant le réveillon de la Saint-Sylvestre. «C’est bon, tu es négatif ?», se demandent de nombreux amis. Les dernières mesures sanitaires ont rappelé à beaucoup la circulation du virus et l’explosion des cas due au virus Omicron. Et, dans la perspective de la soirée du Nouvel An, nombre de Français se font massivement tester pour savoir s’ils pourront s’y rendre, entre amis ou en famille. Pour faire face à une «demande d’examens et de tests de dépistage sans précédent depuis le début de la crise sanitaire», le gouvernement a d’ailleurs autorisé, jusqu’à la fin janvier, la vente des autotests en supermarchés.

À lire aussiFêter le réveillon entre malades du Covid, est-ce une idée dangereuse ?

Depuis le 12 avril, ceux-ci n’étaient vendus qu’en pharmacie. Ils évitaient l’obligation de prendre rendez-vous chez le pharmacien pour un test antigénique ou un test PCR. Les autotests, eux, ne seront pas remboursés par l’assurance maladie, mais plusieurs grandes enseignes ont décidé de les vendre «à prix coûtant», soit moins de deux euros l’unité. Mais, au-delà, qu’en est-il en termes d’efficacité ? Notamment pour la soirée du 31 décembre, un autotest est-il suffisamment fiable ou faut-il lui préférer un test antigénique, voire PCR ?

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous