Des arbres abattus, des tours de 9 étages: des Parisiens opposés au projet de la ville

Réservé aux abonnés

L’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul, à Paris, fermé en 2012, a été occupé de 2015 à 2020 par le village solidaire Les Grands Voisins. Bruno Levesque/IP3 PRESS/MAXPPP

Habitants et personnalités sont vent debout contre un ensemble immobilier prévu dans le quartier Montparnasse.

«Cela va détruire totalement l’harmonie du quartier!», déplore Arthur*, habitant de la rue Boissonade, qui longe en partie l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul, à Paris. Ce professeur d’université habite la rue depuis trente ans, qu’il a choisie pour son calme et pour raisons sentimentales: son arrière-grand-mère y tenait déjà une galerie d’art au début du XXe siècle. «Et voilà que sur le terrain d’à côté, des hautes tours d’immeubles vont être construites!», défigurant le paysage selon lui.

À lire aussiÇa, c’est Paris!

Dans ce coin tranquille du 14e arrondissement, le voisinage gronde, la colère enfle. Le projet de transformation, par la Ville de Paris, de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul, fermé en 2012 et occupé de 2015 à 2020 par le village solidaire Les Grands Voisins, crée la polémique. Sur ce qui est aujourd’hui un terrain vague, parsemé de tas de gravats et entouré de hautes clôtures doit se tenir en 2026 un nouvel ensemble immobilier de 3,5 hectares, comprenant 600 logements, dont 50 % sociaux, des locaux ouverts

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous

Des arbres abattus, des tours de 9 étages: des Parisiens opposés au projet de la ville

S’ABONNER

S’abonner