Deschamps après France-Bosnie : «L’Euro est derrière nous, il faut aller de l’avant»

Didier Deschamps était légitimement déçu du match nul contre la Bosnie (1-1). FRANCK FIFE / AFP

Le sélectionneur des Bleus, forcément déçu après la contre-performance des siens devant la Bosnie (1-1) s’est expliqué devant les médias mercredi soir.

Envoyé spécial à Strasbourg

Son analyse de la rencontre

«Les phases de qualifications sont compliquées. On doit se satisfaire de ce match nul vu le scénario, ce fut compliqué en étant à 10. On a un point de plus, il en reste beaucoup à prendre, dès samedi en Ukraine. Je n’ai pas de regret sur le fait que les intentions étaient là, même si on n’a pas tout bien réussi. Les Bosniens ont défendu bas, on a du mal dans cette configuration… Le regret que j’ai est sur le but qu’on prend après une passe latérale évitable… En 2e mi-temps on a moins le ballon, on n’a pas pu aller les chercher aussi haut, forcément en ayant moins d’occasions qu’en première mi-temps.»

Les Bleus sous pression après l’Euro ?

«Sincèrement non. Chacun peut l’interpréter à sa façon. Il y a une attente et une obligation de résultat de par ce qui a été fait. La préparation est courte, ce ne sont pas des excuses, c’est factuel, mais je n’ai pas à reprocher les intentions aux joueurs.»

À lire aussiAprès l’échec de l’Euro les Bleus ne rassurent pas, pire ils inquiètent

Son analyse sur le trio d’attaque

«Il y a eu de bonnes choses, des enchaînements, des actions individuelles aussi, c’est perfectible. Les adversaires réduisent les espaces, les intervalles. La marge de progression est importante avec la qualité individuelle de ces trois joueurs.»

Inquiétude par rapport à la défense

«Ce n’est pas que la défense, elle est malheureuse après la passe latérale de Thomas (Lemar). Quand on prend des buts, ce n’est pas que la défense. On a été plutôt solide dans l’ensemble.»

L’Euro vraiment digéré par l’équipe de France ?

«Ce sont des résultats qui peuvent amener une autre lecture. L’Euro est derrière nous, il faut aller de l’avant, les joueurs ont recommencé une nouvelle saison, nous aussi. On est reparti sur un nouvel objectif, avec notre force et énergie, le résultat n’est pas là, mais personne ne regarde derrière, le plus important c’est aujourd’hui. Objectif récupération avec ce qui nous attend samedi en Ukraine.»

Deschamps après France-Bosnie : «L’Euro est derrière nous, il faut aller de l’avant»

S’ABONNER

S’abonner