Éoliennes de la Sainte-Victoire: le rejet

Réservé aux abonnés

Le parc éolien (24 éoliennes) situé entre Ollières et Artigues, dans le Var, suscite des controverses à cause de sa proximité avec la montagne Sainte Victoire. Serge Mercier/PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

RÉCIT – Un an après la mise en route de ce parc comptant 22 mâts, une enquête montre qu’il n’est toujours pas accepté par les habitants des 46 communes alentour.

Le rejet des éoliennes est sans appel. À l’initiative de diverses associations, dont Sites & Monuments ou France Nature Environnement 83, un sondage réalisé par l’Ifop a été mené auprès des riverains de la montagne Sainte-Victoire, dans le Var, près de laquelle 22 mâts ont été installés. Dans ce paysage magnifique, immortalisé par Cézanne, leur présence est particulièrement décriée.

À lire aussiNicolas Chaudun: «Au nom de l’écologie, on impose la laideur»

Les résultats révèlent que le combat judiciaire que mènent divers acteurs associatifs contre ce parc rejoint le sentiment d’une partie de la population, hostile à son implantation. Ainsi, du 18 au 25 novembre dernier, des habitants de 46 communes situées autour de ce massif montagneux ont été interrogés sur ces machines, en fonctionnement depuis un an. Soit 401 personnes au total, qui, directement confrontées à ces installations, ont répondu à un questionnaire portant sur les éventuelles nuisances subies. Soutenu par le gouvernement, le développement de l’éolien en France provoque, selon ce sondage, des dégâts…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 73% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous