«Je présente mes excuses aux résidents et à leurs familles» : le PDG d’Orpea répond à la mise en cause du géant des Ehpad

Réservé aux abonnés

Philippe Charrier, PDG d’Orpea. Sébastien Soriano – Le Figaro

ENTRETIEN EXCLUSIF – Philippe Charrier, le PDG du groupe d’Ehpad, réagit à la plainte déposée par l’État à la suite du rapport de l’IGF et de l’Igas.

Sous le feu des critiques depuis la parution du livre Les Fossoyeurs il y a deux mois, Orpea est bien décidé à se défendre. C’est désormais en justice que le groupe d’Ehpad va faire valoir ses droits, puisque l’État a saisi le procureur de la république après avoir reçu, dans la nuit de vendredi à samedi, un rapport commandé à l’Igas et à l’IGF sur le fonctionnement du groupe.

Dans un entretien au Figaro, Philippe Charrier, PDG d’Orpea, reconnaît certains dysfonctionnements et présente ses excuses aux résidents et à leurs familles. Mais il estime qu’Orpea n’a pas enfreint la loi et réfute plusieurs accusations du rapport.

Le FIGARO. – Sur la base du rapport de l’Igas et de l’IGF qu’il a reçu dans la nuit de vendredi à samedi, le gouvernement annonce que l’État porte plainte contre Orpea. Craignez-vous une condamnation ?

Philippe CHARRIER. – Nous prenons acte de la décision de la ministre de transmettre le rapport au procureur de la République. Cela nous permettra de nous exprimer le moment…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

«Je présente mes excuses aux résidents et à leurs familles» : le PDG d’Orpea répond à la mise en cause du géant des Ehpad

S’ABONNER

S’abonner