Jeux paralympiques : Fabien Lamirault conserve sa couronne en tennis de table

Fabien Lamirault IVAN ALVARADO / REUTERS

Le pongiste français, tenant du titre, a décroché un nouveau titre paralympique ce lundi, apportant du même coup une quatrième médaille d’or à la France.

Le tennis de table français n’attendait plus que l’or aux Jeux paralympiques, après avoir déjà conquis deux médailles d’argent et quatre de bronze sur les deux journées précédentes. Celle-ci est finalement venue ce lundi. Le pongiste Fabien Lamirault a ainsi offert sa quatrième médaille d’or à l’équipe de France en s’imposant en finale du tournoi individuel de tennis de table Classe 2. Le Français, champion paralympique en titre, est venu à bout du Polonais Rafal Czuper (3-2) dans un remake de la finale de Rio 2016. Un vrai bonheur pour lui face à un adversaire qu’il connaissait sur le bout de la raquette : «Dans ma tête pour l’instant, je ressens une grosse fatigue. Toute la journée a été épuisante, mais à l’arrivée il y a une énorme satisfaction car j’étais venu là pour cela. J’ai bossé pour conserver ce titre et je suis soulagé de l’avoir fait. C’est la cinquième grande finale internationale que je fais face à lui et on se connaissait par cœur. Il a vraiment bien bossé car les précédentes finales avaient été plus faciles pour moi. Cela signifie que dans le futur, d’autres belles confrontations nous attendent.»

Ainsi, si cette finale démarrait idéalement avec un premier set rapidement en poche pour Fabien Lamirault (11 points à 6), le suivant, lui, tournait à l’intense bras de fer, remporté finalement par le Polonais d’un souffle (14 points à 12). Pas déboussolé par ce sort contraire, le Français repartait de l’avant pour empocher la manche suivante d’une main de maître (11-5). Mais là encore, derrière, Czuper refusait de céder et décrochait le droit de disputer un tie-break (7-11). Pour ne pas douter, Lamirault faisait la course en tête et prenait trois longueurs d’avance avant de conclure sur sa deuxième balle de match (11-9). Pour ses troisièmes Jeux, à 41 ans, Fabien Lamirault remporte donc sa cinquième médaille paralympique, la troisième individuelle. Paraplégique depuis un accident de voiture en 1997, il a découvert le tennis de table en centre de rééducation. Son deuxième titre individuel porte le total de médailles françaises à 27, soit une de moins qu’à Rio et à seulement huit unités de l’objectif de 35 podiums fixé avant les Jeux. Fabien Lamirault est également en quête de l’or par équipes dont il est aussi tenant du titre.

Le sport en vidéo : le premier match de Lionel Messi avec le PSG contre Reims le 30 août dernier

Jeux paralympiques : Fabien Lamirault conserve sa couronne en tennis de table

S’ABONNER

S’abonner