L’armée française a tué un des assassins de six humanitaires au Niger en août 2020

L’armée française a tué au Niger un des auteurs de l’assassinat de six humanitaires français, de leur guide et de leur chauffeur nigériens en août 2020 dans le parc de Kouré, revendiqué par le groupe État islamique au Sahel (EIGS), a annoncé mardi 21 décembre l’état-major français.

À lire aussiAttentat au Niger: «Un crime contre un humanitaire vise l’humanité»

«Hier (lundi), dans la région de Tillabéri (ouest), nous avons neutralisé par frappe aérienne un chef de groupe de l’EIGS, Soumana Boura, un des auteurs de l’assassinat de six ressortissants dans le parc de Kouré le 9 août 2020», qui «avait filmé l’exécution et en avait assuré la médiatisation», a déclaré à l’AFP le porte-parole de l’état-major, le colonel Pascal Ianni.