Le gouvernement se mobilise après un nouveau cap dans les violences contre les élus

L’agression dont a été victime dimanche le député Stéphane Claireaux (LREM) devant son domicile à Saint-Pierre-et-Miquelon a fait l’objet d’une condamnation quasi-unanime de la classe politique. En vue de faire un point sur les violences contre les députés et vu la recrudescence de ces actes, Richard Ferrand, le président de l’Assemblée nationale, réunira mardi soir les ministres de l’Intérieur et de la Justice, Gérald Darmanin et Éric Dupond-Moretti.