Le pape François lance une prière mondiale pour la paix entre la Russie et l’Ukraine

Réservé aux abonnés

Dans son texte, le pape François (ici, le 2 mars) s’adresse à Marie: «Libère-nous de la guerre, préserve le monde de la menace nucléaire.» GUGLIELMO MANGIAPANE/REUTERS

Traduite en 35 langues, dont le russe et l’ukrainien, elle a été diffusée à tous les évêques et ordres religieux du monde entier.

Contre les armes, la prière. Ce vendredi, entre 17 et 19 heures, avec tous les évêques catholiques du monde, le pape François «consacrera» l’Ukraine et la Russie au «cœur immaculé de Marie» pour implorer la paix. Le pape émérite Benoît XVI s’unira aussi à la supplication. Au diapason, les prélats prononceront une prière spéciale que les papes (Pie XII, Paul VI, Jean-Paul II et François) n’ont utilisée que six fois en un siècle, lors d’occasions exceptionnelles, et inspirée d’une «demande» de la Vierge Marie à Fatima (Portugal) lors d’une série «d’apparitions» commencées le 13 mai 1917 et reconnues authentiques par l’Église catholique.

L’une des voyantes, Lucie, devenue religieuse, a transcrit ce message qu’elle aurait reçu de la Vierge en pleine Première Guerre mondiale: «Pour empêcher cette guerre, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon cœur immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. Si on accepte mes demandes, la Russie se convertira et on aura la paix…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Le pape François lance une prière mondiale pour la paix entre la Russie et l’Ukraine

S’ABONNER

S’abonner