L’Union saint-gilloise, le beau succès d’un petit club de football belge

Les joueurs de l’Union saint-gilloise expriment leur joie après leur victoire 7-1 sur la pelouse d’Ostende, le 21 novembre. VIRGINIE LEFOUR/BELGA via Reuters Connect

REPORTAGE – Tout juste promue en première division, cette modeste équipe, détenue par un holding britannique depuis 2018, suscite un enthousiasme grandissant chez nos voisins du Nord.

Le stade de l’Union saint-gilloise se trouve dans la région de Bruxelles-Capitale. Infographie Le Figaro

En ce dimanche pluvieux de fin décembre, le stade du Parc-Duden, dans la région de Bruxelles-Capitale, est étrangement silencieux. Covid-19 oblige, seuls les journalistes et les membres du club sont admis en tribunes, pour le dernier match de l’année. Soudain, des chants se font entendre de l’extérieur de l’enceinte. Les yeux se lèvent : sur une colline avoisinante, une fanfare tout entière est réunie, allumant des feux de Bengale, pour soutenir, malgré tout et à distance, ses joueurs.

À lire aussiPourquoi 2022 sera l’année de Kylian Mbappé

Le succès de l’Union saint-gilloise est une belle histoire, comme probablement seul le football est capable d’en produire. Celle d’un des clubs les plus titrés de Belgique – onze titres de champion au compteur -, de retour en première division après quarante-huit longues années loin du haut niveau. Celle également d’une équipe tout juste promue, et qui finit championne d’automne de la compétition nationale, avec 7 points d’avance sur son premier concurrent.

Le succès des matches de l’Union est tel que les places s’arrachent comme des petits pains. Virginie Krotoszyner

Fondée en 1897, l’Union et ses joueurs, surnommés…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

L’Union saint-gilloise, le beau succès d’un petit club de football belge

S’ABONNER

S’abonner