Marseille: comme Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon est aussi en campagne

Réservé aux abonnés

Jean-Luc Mélenchon échange quelques mots avec le président Emmanuel Macron, à la mairie de Marseille, le 1 septembre 2021. LUDOVIC MARIN/AFP

Le candidat déclaré à la présidentielle s’est montré très offensif vis-à-vis du déplacement du chef de l’État dans sa cironscription.

Député de Marseille, Jean-Luc Mélenchon voit dans le déplacement du chef de l’État «quelque chose d’insupportablement monarchique». Présent lui aussi dans la Cité phocéenne avec les élus et face aux médias, le leader des Insoumis a ironisé sur Emmanuel Macron «qui bloque toute la ville, qui vient avec plein de sous et qui s’occupe de transports et d’école dans la ville alors que ce devrait être la tâche du premier ministre de distribuer les fonds de l’État».

À lire aussiMarseille: Manuel Valls considère qu’il faut «tout raser, tout repeupler autrement» dans certains quartiers

Pas de doute pour le député, il est bien question de campagne présidentielle plus que de sauver Marseille. «Tout le monde comprend qu’il est en campagne électorale», a-t-il insisté. Sachant que Jean-Luc Mélenchon lui-même est engagé dans la présidentielle, en tête des sondages des divers candidats de gauche… «La meilleure chose que je puisse faire, c’est le remplacer», a-t-il d’ailleurs ironisé.

Divergences politiques

Le candidat des Insoumis n’entretient pas les meilleures relations avec l’exécutif de Marseille, même avec sa propre suppléante Sophie Camard,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 57% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous

Marseille: comme Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon est aussi en campagne

S’ABONNER

S’abonner