Paris : une maison pour les jeunes victimes d’inceste prévue pour 2022

Par Le Figaro

Publié , Mis à jour

Un foyer spécialisé accueillera 25 enfants victimes d’inceste à Paris. Francois Bouchon / Le Figaro

Un foyer parisien accueillera dès l’été 25 enfants victimes d’inceste ayant fait l’objet d’un placement à l’Aide sociale à l’enfance.

Une structure spécialisée pour les jeunes victimes d’inceste ouvrira ses portes à l’été 2022 à Paris, annonce Le Parisien. Le projet, mesure phare du schéma départemental parisien de prévention et de protection de l’enfance, a été adopté vendredi 24 décembre par le Conseil de Paris.

À lire aussiCe que révèlent les 6200 premiers témoignages reçus par la commission sur l’inceste

Géré par l’association Docteurs Bru et doté d’un budget annuel de 1,6 million d’euros, le foyer accueillera 25 enfants jusqu’à 18 et 21 ans placés par l’Aide sociale à l’enfance. Scolarisés dans des établissements du quartier, les enfants accueillis par la structure seront accompagnés par une équipe d’éducateurs spécialisés et recevront un soutien psychologique adapté. À leur majorité, les jeunes quitteront le foyer pour rejoindre des appartements situés à proximité, où ils continueront à être suivis.

L’établissement sera le deuxième de ce genre en France, après la maison d’Agen (Lot-et-Garonne), également gérée par l’association Docteurs Bru. L’association devra également former les professionnels de l’Aide sociale à l’enfance pour repérer les enfants victimes d’inceste.

À VOIR AUSSI – «Protéger la mère, c’est protéger l’enfant», résume un rapport sur l’inceste