Quelles formations pour devenir détective privé?

Réservé aux abonnés

Par Jean Cittone

Publié , Mis à jour

206155373/LIGHTFIELD STUDIOS – stock.adobe.com

DÉCRYPTAGE – Quatre écoles délivrent un diplôme permettant d’exercer cette profession réglementée. Ce cursus professionnel est accessible à bac+2 et dure un an.

Chaque année, une trentaine de détectives privés obtiennent leur diplôme d’agent de recherche privée (ARP) en France, dans l’une des quatre écoles habilitées. Parmi elles, deux établissements privés créés à l’initiative des membres de la profession: l’Esarp, à Paris, et l’Ifar, à Montpellier. «On apprend à nos élèves tout ce qui est réglementaire, à savoir évoluer dans le contexte du droit de l’administration de la preuve, mais également tout ce qui est de l’ordre du savoir-être: s’adapter, être créatif, savoir faire une filature, aller chercher du renseignement, etc.»

À lire aussi Détective privé, un métier d’actualité loin des clichés

Samuel Mathis, président de l’École supérieure des agents de recherches privées (Esarp), évoque le contenu de l’enseignement proposé dans son école et rappelle que les ARP sont «des gens qui passent inaperçus, mais qui ont un sens particulier de l’adaptabilité et de la créativité» Le détective privé doit redoubler d’ingéniosité pour obtenir des renseignements sans braver la loi. «On n’a pas d’outil particulier à disposition,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 63% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ? Connectez-vous