Réfugiés ukrainiens: l’État britannique s’en remet à la fraternité des familles d’accueil

Réservé aux abonnés

Par Amandine Alexandre

Publié , Mis à jour

Une famille britannique brandit des pancartes et un drapeau aux couleurs de l’Ukraine, lors d’une manifestation, le 5 mars, à Trafalgar Square, à Londres, en soutien au peuple ukrainien. WIKTOR SZYMANOWICZ/NurPhoto via AFP

RÉCIT – Les nouveaux arrivants s’inquiètent des délais de traitement des demandes de visa.

Londres.

Les premiers réfugiés ukrainiens parrainés par des familles britanniques sont arrivés au Royaume-Uni en milieu de semaine. Environ 150.000 foyers britanniques se sont déjà portés volontaires pour recevoir chez eux des Ukrainiens, l’État, qui prend son temps dans la délivrance des visas, accordant une aide financière aux familles d’accueil.

À Tynemouth, près de Newcastle, Joanne Hare se demande quand elle recevra chez elle Kateryna et son fils de 11 ans originaires d’Irpin, en banlieue de Kiev, qui ont effectué leur demande de visa auprès de Londres la semaine dernière. Ils ont vécu avec 50 autres personnes dans un bunker pendant neuf jours, relate Joanne. Ils nous ont envoyé des vidéos. Ils ont quitté Irpin dans une voiture sur le toit de laquelle ils avaient écrit “enfants” pour tenter de se protéger. Vous vous rendez compte? Maintenant, ils sont réfugiés à la campagne.»

Un élan de solidarité

Cette professeur de yoga et son mari se sont portés volontaires sur le site du gouvernement Homes for Ukraine…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Réfugiés ukrainiens: l’État britannique s’en remet à la fraternité des familles d’accueil

S’ABONNER

S’abonner