Rugby : vives inquiétudes pour le All Black Beauden Barrett, victime d’une nouvelle commotion cérébrale

Par Tom Gagniare

Publié , Mis à jour

Beauden Barrett sous le maillot des Auckland Blues. AFP

L’ouvreur double meilleur joueur du monde (2016, 2017) a été contraint de quitter le terrain après un nouveau choc à la tête lors d’un match avec sa franchise des Blues en Super Rugby.

Tout se passait pour le mieux pour Beauden Barrett. Le demi d’ouverture des All Blacks (101 sélections, 39 essais) était présent pour débuter la saison de Super Rugby en ce mois de mars. Ce samedi, les Blues d’Auckland affrontaient les Highlanders. Le double meilleur joueur du monde débutait avec le numéro 10 dans le dos pour la première fois de la saison. Un essai juste avant la pause et huit points au pied, avant un choc fatal pour son match.

Au retour des vestiaires, Beauden Barrett croise le chemin de Fetuli Paea et ne s’en relèvera pas. Les médecins entrent sur le terrain, tandis que le All Black aux 101 sélections saigne fortement du nez. Le demi d’ouverture ne répond pas favorablement au protocole commotion. Il est obligé de sortir du terrain après une nouvelle commotion.

À lire aussiRugby : Beauden Barrett, l’ouvreur des All Blacks, a eu peur de devoir arrêter sa carrière à cause d’une commotion cérébrale

Fin de carrière précipitée ?

Sauf que Beauden Barrett n’est pas un novice en la matière. Le 13 novembre dernier, il était sorti du terrain après 20 minutes de jeu lors de la rencontre Nouvelle-Zélande-Irlande, obligé ensuite de déclarer forfait pour le match contre le XV de France une semaine plus tard.

«Je suis encore en train de surmonter quelques problèmes persistants. J’espère que je m’en sortirai bientôt. Ce temps de repos dont j’ai bénéficié aura été bien mérité», confiait alors l’ouvreur à Newshub.

À lire aussiRugby : la star des All Blacks, Beauden Barrett, se ressent toujours de sa dernière commotion

«Je suis bien conscient qu’une une commotion cérébrale peut conduire à la retraite si les choses ne fonctionnent pas normalement. Kane, mon frère, a dû abandonner sa carrière à cause de cela. Je vois que c’est arrivé à beaucoup de bons amis et à des coéquipiers», confiait Beauden Barrett il y a quelques semaines au quotidien New Zealand Herald.

Il se disait «confiant» pour la saison de Super Rugby. Il n’a joué que 80 minutes sur les trois premiers matchs de la saison, et l’homme en noir ne devrait pas refouler le carré vert de sitôt. Son avenir s’inscrit en pointillé…

Rugby : vives inquiétudes pour le All Black Beauden Barrett, victime d’une nouvelle commotion cérébrale

S’ABONNER

S’abonner