Tops/Flops Leicester-Liverpool : un Schmeichel de légende, un Salah qui déchante

Face à un Leicester encore chaud du match contre Manchester City il y a deux jours, les Reds ont été abattus par le penalty manqué de Salah et l’ouverture du score à la 59ème minute de jeu.

TOPS

Héroïque, Kasper Schmeichel dégoûte l’attaque des Reds

Kasper Schmeichel, fils de Peter Schmeichel légende de Manchester United, a réalisé l’un des plus grands matches de sa carrière. Son arrêt à la 15e minute de jeu sur le penalty de Salah aura été déterminant puisque grâce à lui, les Foxes sont bien restés dans leur match, et ont cru jusqu’à ce que Lookman s’en charge, à l’ouverture du score. Il réalise l’exploit d’être le seul gardien de la ligue à ne pas encaisser de but contre Liverpool cette saison (1-0). Il a complètement mangé Salah mentalement ce soir, qui n’arrivait à rien après son penalty manqué. Le portier danois a tenu la baraque jusqu’à la dernière minute, et a réalisé des parades capitales lors des 15 dernières minutes interminables de cette rencontre.

Lookman, le tournant du match

Son entrée en jeu a complètement débloqué la rencontre. Alors que les Foxes n’avaient toujours pas cadré une frappe, il est entré à la place de Choudhury (56e) et a inscrit l’ouverture du score trois minutes plus tard, empêtrant Liverpool dans une situation ultra-délicate dont ils n’ont su se sortir. Il a dynamité l’attaque des Foxes grâce à ses appels dans la profondeur et ses très bons échanges dans le couloir gauche avec Kiernan Dewsbury-Hall, lui aussi très bon. Unique buteur de la rencontre, il est le deuxième homme de ce match historique pour Leicester.

Ademola Lookman a inscrit l’unique but du match à l’heure de jeu. LINDSEY PARNABY / AFP

La gestion de Brendan Rodgers

Brendan Rodgers, qui s’était plaint quelques jours plus tôt dans la presse du calendrier «ridicule» que son équipe devait se coltiner, a réalisé une superbe opération à domicile ce soir. Les Foxes ont affronté, en 48 heures, le premier et le deuxième de Premier League. Malgré la note sévère du match contre Manchester City (6-3), les joueurs du technicien anglais avaient montré un visage séduisant avec une très belle réaction (trois buts en 10 minutes). Deux jours plus tard, ses joueurs sortent vainqueurs du match contre les Reds, sans encaisser de but, une première cette saison pour un adversaire de Liverpool. L’entraîneur anglais, qui n’a pas pu offrir de jour de repos à ses joueurs, a très bien géré la rotation de son équipe ce soir. Preuve en est l’entrée en jeu de Lookman (59e), laissé au repos au début du match malgré sa bonne prestation contre City, qui n’a mis que trois minutes à débloquer la situation, et offrir la victoire à son coach. Finalement, la grosse pause de Liverpool aura été un poids contre l’énergie et le feu de l’équipe de Brendan Rodgers, qui peut enfin se reposer.

En directPiégé à Leicester, Liverpool laisse City s’envoler

FLOPS

Quand Salah ne marque plus, Liverpool ne gagne plus

Après un triste match contre Tottenham le 19 décembre dernier, le meilleur buteur du championnat a une nouvelle fois cruellement manqué de réalisme ce soir. Un Kasper Schmeichel impérial aura eu de l’Egyptien, qui n’a plus marqué depuis le match contre Newcastle, le 16 décembre dernier. Rien d’alarmant, certes, mais cela prouve simplement que quand Salah ne marque plus, Liverpool ne gagne plus . l’image de son penalty manqué à la 15e minute de jeu, Salah est complètement passé à côté de son match. Il aurait pu rectifier le tir après la parade du portier danois, mais la tête de l’Égyptien, qui a repris le ballon repoussé par le Danois, a heurté la barre. Ses quelques tentatives ont toutes été sorties par le portier des Foxes, ou stoppées par une défense bleue qui à très bien gérer le «danger Salah». Certainement perturbé par son penalty manqué en début de match (cela ne lui était plus arrivé depuis 4 ans en Premier League), Salah a tout raté parla suite, et s’est effacé au fil des minutes, devenant invisible après l’ouverture du score des Foxes.

Sadio Mané, la panne

À l’image de toute l’attaque des Reds, Mané a vraiment manqué de tranchant ce soir. Et, comme son coéquipier Mohamed Salah, l’international sénégalais aurait pu changer le cours du match, s’il avait inscrit l’une des plus grosses occasions des siens, et ce duel face à Schmeichel à la 59e. Cette frappe, au-dessus des buts du portier danois, révèle toutes les failles du joueur africain de l’année 2019, qui semble avoir perdu toute confiance depuis un mois. Sadio Mané n’a plus marqué depuis 8 matches avec les Reds, son dernier but remonte au 20 novembre dernier contre Arsenal.