Tops/Flops Lyon-PSG : Guimaraes maître au milieu, Mbappé malchanceux

Le match énergique de Guimaraes, le coaching de Pochettino, mais aussi le manque de réussite de Mbappé : les Tops et Flops après Lyon-PSG (1-1).

Tops

Guimaraes a rayonné au milieu

Le milieu lyonnais a été omniprésent dans cette rencontre. Présent pour ratisser, pour relancer, pour animer le jeu, Bruno Guimaraes a fait preuve de beaucoup de calme pour conduire l’entrejeu de l’OL. Passeur décisif pour Paqueta sur une belle ouverture, il n’a jamais faibli physiquement.

En directLigue 1 : le PSG arrache un point à Lyon

Paqueta, de nouveau brillant

ll avait marqué à l’aller, il marque encore au retour. De retour du COVID, Lucas Paqueta n’a pas paru hors de forme. Le Brésilien a encore été percutant dès qu’il en a eu l’occasion. Positionné assez libre autour de Dembélé, il a semblé mieux qu’avant la trêve hivernale, s’est déplacé de manière intelligente pour échapper au marquage adverse et a, surtout, ouvert le score sur un tir bien placé (7e). Sa sortie a d’ailleurs coïncidé avec la baisse de régime lyonnaise.

Pochettino a eu le nez fin

Alors que son équipe était en train de dominer stérilement, Mauricio Pochettino a eu la bonne idée de lancer les jeunes Xavi Simons et Michut. Si ces entrées ont pu paraître risquées, elles ont au contraire dynamisé la fin de match parisienne. Plus mobiles au milieu que d’autres éléments comme Herrera, Paredes ou Wijnaldum, les deux pensionnaires du centre de formation du PSG ont réveillé leur équipe. Et participé activement à l’égalisation signée Kehrer, autre entré en jeu. Un coaching que l’on appelle gagnant.

Flops

Mbappé, un soir sans

Certes, il a été à l’origine du but de l’égalisation en faisant un bon appel sur la gauche de la surface. Mais Kylian Mbappé a surtout été malheureux dans cette rencontre. Parfois en faisant les mauvais choix. Ou alors en manquant d’adresse devant le but. Sans oublier les deux montants qu’il a touchés, sur deux frappes enroulées, dont une en fin de partie qui aurait pu donner le succès à son équipe. Iil a souffert d’être parfois isolé devant.

À VOIR AUSSI – Le triplé de Mbappé contre Vannes en Coupe de France le 3 janvier dernier (4-0)

À lire aussiPSG : tous les espoirs sont encore permis pour une prolongation de Mbappé

Un milieu parisien encore inquiétant

Le milieu du PSG est une vraie interrogation. Aussi expérimentés soient-ils, Leandro Paredes, Georginio Wijnaldum et Ander Herrera ont tous déçu à Lyon. Coupables de pertes de balle, de passes trop latérales ou encore d’un volume de jeu insuffisant, ils ont été logiquement sortis avant la fin. Et leurs remplaçants ont été plutôt en réussite.

Icardi, toujours aussi insuffisant

Les matches s’enchaînent et il reste toujours aussi emprunté. 16 ballons touchés en 90 minutes, ça pose une performance. Ratant quelques occasions dans ce match, Mauro Icardi s’est encore révélé lourd sur ses appuis quand il a fallu combiner avec ses partenaires. S’il avait brillé en marquant dans les dernières minutes à l’aller, il continue de traîner sa peine sur le terrain depuis.