US Open : Pour son dernier match, Carla Suarez Navarro, rescapée du cancer, a reçu une standing ovation

«Il y a un an, j’étais à l’hôpital. Je ne savais pas si je pouvais être ici une fois de plus ou non, et je suis ici. Cette saison a été un cadeau. », a déclaré l’Espagnole. AL BELLO / AFP

Pour le dernier match de sa carrière, la joueuse espagnole de 32 ans a été battue 6-2, 6-4 par l’Américaine Danielle Collins au 1er tour.

Clap de fin pour l’ancienne numéro 6 mondiale et beaucoup d’émotions au rendez-vous. L’Espagnole, aujourd’hui 335e au classement WTA ,a logiquement subi la loi de Danielle Collins, 29e mondiale, lundi au premier tour de l’US Open. Mais l’essentiel était ailleurs pour elle. Et l’émotion se lisait sur son visage au moment de recevoir une standing ovation du public sur un court 5 assez garni. «Il y a un an, j’étais à l’hôpital. Je ne savais pas si je pouvais être ici une fois de plus ou non, et je suis ici. Cette saison a été un cadeau», a-t-elle rappelé en conférence de presse. J’avais un rêve quand j’étais jeune, et c’était d’être dans le top 10 mondial. Bien sûr, tous mes rêves ne se sont pas tous réalisés. Je n’ai jamais gagné un Grand Chelem. Je n’ai jamais été numéro 1 mondial, mais je suis fière du parcours accompli. Je ne pouvais pas rêver mieux.»

Carla Suarez Navarro avait déclaré forfait pour l’édition 2020 de l’US Open, annonçant alors qu’elle souffrait d’un lymphome de Hodgkin. Après avoir subi plusieurs mois de chimiothérapie et de radiothérapie, l’Espagnole a vaincu la maladie et s’est offert une dernière danse en 2021. Après avoir fait ses adieux à Roland-Garros en juin et à Wimbledon en juillet, Carla Suarez Navarro a disputé son dernier US Open. Et devant un public nombreux. Pas dans le silence assourdissant du huis clos. « Pas question de dire au revoir depuis une chambre d’hôpital. Je veux terminer sur un court de tennis, raquette à la main», avait-elle déclaré dans un entretien à L’Équipe en juin dernier. Promesse tenue. Professionnelle depuis 2003, la native de Las Palmas a remporté deux titres WTA en simple (Oreias 2014 et Doha 2016) et trois en double durant sa carrière et a atteint les quarts de finale d’un Grand Chelem à sept reprises.


Suarez Navarro n’a toutefois pas encore complètement dit adieu à la compétition. Elle disputera son match de double du premier tour mercredi et elle a déclaré qu’elle serait prête à jouer la Billie Jean King Cup en novembre si elle était choisie par l’Espagne…

Le sport en vidéo : le premier match de Lionel Messi avec le PSG à Reims le 29 août dernier (0-2)

US Open : Pour son dernier match, Carla Suarez Navarro, rescapée du cancer, a reçu une standing ovation

S’ABONNER

S’abonner