Voitures de police incendiées dans la Loire : un adolescent mis en examen

Un adolescent de 16 ans, suspecté d’avoir incendié quatre voitures de police devant le commissariat de Firminy (Loire) la semaine dernière, en l’espace de 48 heures, a été mis en examen mardi, selon le parquet. Cet habitant de Saint-Étienne a été placé sous contrôle judiciaire. Des images de vidéo-surveillance ont permis d’identifier des vêtements portés par le mis en cause, sur lesquels des traces d’hydrocarbures ont été décelées. Quatre véhicules de police avaient été incendiés les 12 et 14 décembre. L’adolescent est soupçonné d’avoir agi en représailles : la veille du premier incendie, il aurait pris la fuite, en jetant des stupéfiants, à la vue d’un contrôle de police effectué dans la commune voisine de La Ricamarie.

À lire aussiLoire : deux nouveaux véhicules de police incendiés à Firminy

Un deuxième Stéphanois de 16 ans, lui aussi placé en garde à vue depuis lundi, a été présenté au parquet sous le statut de témoin assisté. «Tous deux contestent toute implication dans les faits qui leur sont reprochés», indique le procureur de la République à Saint-Étienne, David Charmatz. Une adolescente de 17 ans ayant fugué de Haute-Loire, interpellée en même temps qu’eux lundi, avait été remise en liberté en fin de journée après avoir été mise hors de cause. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, est attendu jeudi dans la Loire pour apporter son soutien aux fonctionnaires du commissariat, selon le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau.